Malgré la volonté affichée d'une seule monnaie unificatrice en Europe - l’Euro -, on constate l'apparition de maintes nouvelles monnaies partout en Europe. En France, par exemple, des monnaies comme l’Occitan (à Pézenas), le Sol (à Toulouse), La Mesure (dans le bassin de vie de Romans) ou encore la récente Sonantes (à Nantes) viennent confirmer un engouement pour des systèmes monétaires parallèles, n’utilisant pas les habituels pièces et billets de banque.
 
Sur internet, le phénomène s’est lui aussi développé avec l’apparition en 2009 des « bitcoins », cette monnaie électronique uniquement présente sur la toile. Il s’agit à la fois d’une devise monétaire et d’un système de paiement dans cette devise. Sans épiloguer sur la réussite ou non de ces monnaies, il est important de se demander ce que révèle cette demande, ce besoin de nouvelles monnaies. Et s’interroger sur leur rôle dans l’économie. Jean-Michel Servet nous éclaire sur ce phénomène qu’il a beaucoup étudié.
Ariane CHARRIAU , le 17 Janvier 2014

Commentaires   

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire