La science et la science-fiction entretiennent un dialogue fécond depuis des siècles. La science inspire la fiction, et la fiction préfigure, anticipe les découvertes scientifiques.

Roland Lehoucq, astrophysicien au CEA de Saclay et spécialiste de la forme de l’Univers s’est passionné sur ce croisement entre fiction et réalité. Son idée ? Passer les grandes fictions au crible de la science. Dans cette vidéo il s’intéresse à Superman. Qu’est-ce qui nous fascine tant chez les super-héros ? Tout simplement ce qui les distingue des simples mortels : leurs super-pouvoirs.

Qu’elle soit accidentelle ou scientifique, l’origine du super-pouvoir est le résultat de l’inspiration débordante des auteurs. Pour Spiderman, c’est une piqure d’araignée génétiquement modifiée, pour Les 4 fantastiques une dose massive de rayons cosmiques, les Xmen sont le fruit de mutations génétiques et Captain América du sérum du Super-soldat…

Superman, lui, vient a fêté ses 75 ans et a gardé toute sa force surhumaine. Dès les débuts de la saga, en 1938, Jerry Siegel et Joe Shuster, les auteurs ont tenu à avancer des explications aux super-pouvoirs de Clark Kent. Quel est le point commun entre les Dupont en scaphandre dans Objectif Lune et le fils de Krypton ?

L'équipe Thinkovery , le 4 Septembre 2013

Commentaires   (3)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire
Transcript: 

Superman est le premier super-héros inventé, en 1938, par deux adolescents qui avaient 18 ans à peu près. Il avait immédiatement un pouvoir incroyable, une force extraordinaire. Il était capable de soulever des voitures ou des camions, et de les projeter à grande distance pour combattre ses ennemis, pour combattre les méchants. Très rapidement, ses auteurs ont trouvé important de justifier pourquoi il était si fort. Le premier argument qu'ils ont donné pour expliquer la raison de sa force est que Superman, qui est un extraterrestre de Krypton, venait d'une planète d'une gravité plus forte que celle de la Terre. Beaucoup plus forte que celle de la Terre. Les muscles de Superman étaient finalement sur-dimensionnés pour la gravité terrestre, ce qui lui permettait de réaliser sur Terre des exploits physiques qui étaient inatteignables par les humains ordinaires. L'argument est extrêmement intéressant parce qu'il est raisonnable. On a vu, effectivement, quand les hommes ont été sur la Lune, qu'ils avaient un lourd scaphandre qui pesait une bonne centaine de kilos (l'ensemble homme-scaphandre devait peser au bas mot 180 kg) et qu'ils faisaient pourtant des bonds impressionnants, de plus de 40 à 50 cm de hauteur. Je défie quiconque, en se mettant 100 kg sur le dos, de faire un bon de 50 cm de hauteur à la surface de la Terre. La gravité de la Terre, la force qui nous tire vers le centre de la Terre, est trop imposante pour nous permettre ce genre d'exploit. Alors si la gravité de Krypton est très forte, et si Superman, avec des muscles kryptoniens, arrive sur Terre qui a une gravité moins forte, il paraît raisonnable qu'il va pouvoir faire des choses extraordinaires au yeux de nous autres, humains. L'argument est donc tout à fait raisonnable. Il est plus intéressant encore, si on se penche sur les performances de Superman. Les auteurs nous montrent non seulement sa force en action, il soulève des voitures et fait des bonds extraordinaires, en hauteur ou en longueur, mais ils ont aussi chiffré ses performances, notamment celles de saut en longueur (ils nous disent qu'il saute environ 1/8ème de miles, à peu près 200 m en longueur) et de saut en hauteur (il peut sauter à peu près au-dessus d'un immeuble de 20 étages, soit d'une hauteur de 60 m environ). Si l'on regarde bien, on voit Superman comme un athlète extrêmement performant sur Terre, capable de sauter un peu plus de 200 m en longueur et à peu près 60 m en hauteur. On constate que ces deux performances sont en gros 30 fois supérieures à celles d'un athlète ordinaire terrestre. 30 fois 2 mètres font 60 mètres. 2 mètres en hauteur, c'est une bonne performance pour un athlète terrestre. 30 fois 7 mètres font à peu près 210 mètres et 7 mètres en longueur, c'est une bonne performance pour un saut terrestre. Superman a donc des performances en saut en longueur et en hauteur, qui sont 30 fois supérieures à celles d'un athlète terrestre. On peut en déduire que la gravité de Krypton est, probablement, 30 fois supérieure à celle de la Terre. Inutile de vous dire qu'avec une gravité 30 fois supérieure à celle de la Terre, Krypton est une planète tout à fait extraordinaire. Si l'on compare la gravité du Soleil par exemple à celle de la Terre, le rapport n'est que de 26. Autrement dit, la gravité de surface de Krypton est plus intense que celle du Soleil. Krypton est vraiment une planète extraordinaire, digne des super-héros dont Superman est un exemple.